Plateau Avijl

 
 

PRESSE 2019

Avis défavorable à l'extension du classement au plateau Avijl

Dans le courant de l’année 2017, de nombreux riverains (plus de 450 signatures dans le quartier de Saint-Job, tous  riverains du plateau Avijl !) et le Comité de défense du plateau Avijl, ont décidé de mettre en place une enquête avec un questionnaire pour mieux cerner l’opinion des riverains sur l'avenir du plateau Avijl. Enquête qui a permis de récolter des centaines de réactions avec une majorité écrasante pour un classement total du plateau Avijl.

Par la suite, un groupe de travail a été constitué début 2017 pour réaliser un dossier de classement. Ce dernier s'est adjoint l'aide d'avocats spécialisés qui ont appuyé par leurs argumentations le souhait de préserver la totalité du plateau Avijl. Le Comité de la fête du plateau Avijl a pris en charge tous les aspects techniques et financiers nécessaires pour l’élaboration de ce projet.

D’autre part, la demande de classement exigeait les coordonnées et signatures avec le N° des ID Card (N° de registre national) de 120 personnes, c.-à-d. avec un certain engagement. Nous avons récolté plus de 450 signatures dans tout le quartier de Saint-Job ! Cela démontre la volonté des habitants de nous soutenir.

Nous déplorons la décision de la Commune d’Uccle pour l'avis défavorable à l'extension du classement au plateau Avijl, motivé de « donner suite à un projet citoyen de ferme de permaculture » !

Un projet partiel de classement définitif, auquel par ailleurs Bruxelles Environnement, la Commission des Monuments et Sites, Natagora et plusieur associations bruxelloises ainsi que des centaines de citoyens signataires sont favorables, aurait pu être adopté, préservant de la sorte, une plus grande partie du plateau Avijl.

  SOURCE : COM. ASSOC.   COMITE DE DEFENSE DU PLATEAU AVIJL - 06.2019

Uccle : Le collège s'oppose à une extension de classement du plateau Avjil

Ce classement supplémentaire rendrait impossible la mise en œuvre d’un projet citoyen tel que "Demain Avijl", à savoir la construction d'une ferme de permaculture !

Le plateau Avijl, un espace de verdure relativement difficile d'accès et enclavé dans le quartier Saint-Job à Uccle, est considéré comme un havre de paix par les riverains et nombreux promeneurs qui aiment profiter de ce lieu bucolique. Ce plateau a été classé en 2014 par le gouvernement bruxellois à 80 %, afin de tout de même créer du logement sur le pourtour du site.

Mais récemment, une demande d'extension du classement portant sur quatre zones supplémentaires a été déposée sur la table du gouvernement bruxellois et le collège ucclois a émis un avis défavorable.

"Ce classement supplémentaire rendrait impossible la mise en œuvre d’un projet citoyen tel que "Demain Avijl", à savoir la construction d'une ferme de permaculture visant à préserver et valoriser le patrimoine naturel du site. De plus, la demande de classement vise certaines parcelles qui apparaissent peu pertinentes (pignons en attente, boxes de garage, parcelle privée sise avenue Baron Vander Noot 21 ayant déjà fait l’objet d’un permis d’urbanisme)", explique Boris Dilliès (MR), bourgmestre d'Uccle.

"Il serait, en conséquence, contreproductif, d’empêcher, à ce stade tout ouvrage, construction et/ou aménagement du plateau répondant notamment aux objectifs de la déclaration de politique générale et à un projet citoyen du type Demain Avijl", ajoute de son côté Jonathan Biermann (MR), échevin de l’Urbanisme.

"Le collège souhaite poursuivre dans les plus brefs délais le dialogue constructif établi avec les habitants du quartier afin de poursuivre la formulation et la mise en œuvre d’un véritable projet de préservation cohérent et innovant", conclut Boris Dilliès.

  SOURCE : dh   A. F. - 08.03.2019

Copyright © 2003-2019  Avijl.org - All Rights Reserved  |  mentions légales  |  CONTACT